Soyez heureux, vous allez découvrir les glauyes ! Le bonheur de tout amateur de galette à suc’ ! Ces petits creux dans la pâte levée où le sucre et le beurre ont fondu pour y former ce succulent petit délice. Bien mieux qu’un bonbon. Ronde, dorée, à la fois croustillante et fondante, la galette à suc’, douceur typiquement ardennaise, a ses défenseurs. La Confrérie de la galette à suc’ et du gâteau mollet (autre gourmandise ardennaise) porte haut ses couleurs depuis 2007. C’est leur recette que nous vous proposons ici. A déguster avec un café (à prononcer cafè pour être tout à fait en phase avec les gens du cru et le bon moment qui vous attend). 

La recette

Ingrédients

Pour 2 galettes soit environ 10 à 12 personnes 

450 g de farine (gruau + farine pâtissière)
10 g de sel
45 g de sucre fin
160 g de beurre ramolli mais pas fondu
3 œufs moyens
120 g d’eau 30 à 35°
1 cube de levure de boulanger
1 œuf pour dorer au pinceau 

  • Dans un saladier, mettre la farine et faire une fontaine, joindre le sel, le sucre et la levure émiettée 
  • Verser l’eau et casser les 3 œufs, ajouter 160gr de beurre pétri et travailler la pâte jusqu’à ce qu’elle ne colle plus aux mains 
  • Laisser reposer la pâte 30 à 45 minutes 
  • Resserrer la pâte et laisser de nouveau lever 30 à 45 minutes 
  • Diviser la pâte en deux, faire 2 boules que vous déposez sur une plaque graissée (environ 25 cm de diamètre pour chaque galette) 
  • Faire chauffer le four à 210°
  • Au pinceau et délicatement, dorer toute la surface avec un œuf bien battu (sans glôyes !)
  • Découper quelques pois de beurre et semer de sucre fin (80 à 100g) selon les goûts
  • Enfourner en surveillant le temps de cuisson qui ne doit pas dépasser 12 à 13 minutes

Glôyes ou glauyes viennent du patois ardennais et désignent les mares et endroits humides. 

Régalez vous !

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu